Nos conseils pour laver son linge de façon éco-responsable

Saviez-vous qu’un ménage français réalise en moyenne 220 lessives par an et utilise donc 26 litres de lessive liquide ou 40 kg de lessive en poudre ? Et cela n’est pas sans impact sur l’environnement notamment en termes de bidons plastiques et de produits chimiques. 

Aujourd’hui, utiliser une machine à laver pour faire sa lessive est devenu indispensable dans notre quotidien. C’est pourquoi, nous vous proposons quelques conseils et astuces pour laver votre linge sans tout salir, de façon éco-responsable et plus respectueuse de l’environnement.

 

Opter pour une machine à laver économe  

Le lave-linge est connu comme étant l’un des équipements ménagers les plus énergivores. 

Mais alors, comment bien le choisir ? N’hésitez pas à vous renseigner à l’aide de l’étiquette énergie présente sur le lave-linge. 

Depuis le 1er mars 2021, l’étiquette énergie a évolué sur les produits neufs notamment pour les lave-linge et sèche-linge. En effet, les lettres A+++, A++, A+ disparaissent au profit d’une nouvelle étiquette qui propose une échelle de A à G : avec A qui reste le plus performant et G le plus gourmand en énergie. Cette étiquette est plus complète avec de nouvelles informations pour le consommateur. On retrouve notamment :

– La durée moyenne du programme économique.

– Une classe de bruit (de A à D), en plus du nombre de décibels.

– La consommation d’énergie pour 100 lavages plutôt que par an.

– La consommation d’eau par cycle plutôt que par an.

Et un « QR code » qui permet d’accéder à une base de données officielle fournissant des informations détaillées sur les produits. 

Ainsi, en privilégiant les appareils les plus performants, vous réaliserez des économies en eau et en énergie. 

 

Trier le linge 

Avant de lancer votre lave-linge, pensez à trier votre linge par couleurs (blanc, couleurs claires ou foncées) et par matières (coton, synthétique, délicat). Pour tous les textiles fragiles tel que le satin, la soie ou encore la lingerie : mettez-les dans un filet de lavage afin de les préserver plus longtemps. Le tri du linge est donc une étape importante qui permet de préserver la qualité des textiles et allongera ainsi leur durée de vie.

Avant de lancer votre machine, pensez également à : 

  • Laver vos vêtements à l’envers afin de préserver leur éclat.
  • Vider les poches de vos vêtements. 
  • Fermer les scratchs et fermetures éclairs afin qu’ils n’abîment pas les autres vêtements. 

 

Laver moins fréquemment

On a tendance à porter nos vêtements une journée et à directement les glisser dans la machine à laver. Or, s’ils ne sont pas tâchés et sans mauvaises odeurs, inutile de les laver après chaque utilisation. C’est le cas des jeans qui peuvent être lavés après 4 à 6 usages. En diminuant ainsi la fréquence des lavages, vous ménagerez l’usure des fibres de vos vêtements et réduirez votre consommation d’énergie et d’eau. 

En revanche, certains habits nécessitent un lavage après chaque usage tel que les sous-vêtements, vêtements de sport et maillots de bain. Il est aussi important de laver ses vêtements neufs avant de les porter afin d’éviter les risques d’allergies et d’irritations cutanées. 

 

Bien remplir son lave-linge

Evitez de faire tourner votre machine uniquement pour des petites quantités de linge. En effet, il est plus rentable en termes d’économies d’énergie de lancer une machine pleine que deux demi-machines.

En revanche, lorsque votre bac à linge déborde, il est inutile de remplir la machine de là à ne plus pouvoir la fermer. En effet, une machine à laver trop remplie conduit à un mauvais lavage et éventuellement à un endommagement de l’appareil. Il est donc recommandé de remplir le lave-linge aux 3/4 pour une meilleure circulation et lavage des textiles.

 

Faire tourner son lave-linge aux heures creuses 

Si votre abonnement le permet et votre lave-linge aussi, programmer un départ différé en heures creuses (les plages horaires varient en fonction du gestionnaire du réseau et du lieu d’habitation) où la demande en électricité est beaucoup plus faible. En effet, l’électricité est environ 30% moins cher ce qui vous fera réaliser de belles économies à la fin de l’année. 

 

Bannir le prélavage

Il est devenu inutile de pré-laver le linge notamment avec les machines nouvelles générations. En effet, le prélavage consomme jusqu’à 15 % d’eau et d’électricité en plus. En vous passant de cette fonctionnalité, vous réaliserez des économies tout en garantissant la propreté de votre linge. 

 

Doser correctement sa lessive 

On a tendance à penser que plus on met de la lessive dans le lave-linge mieux il lave. Or, un surdosage de lessive est responsable d’une consommation plus importante en eau pour pouvoir rincer la mousse. Ainsi, veillez à bien respecter les dosages indiqués sur la lessive en fonction de la dureté de l’eau qui ne demande pas la même quantité de lessive. 

Mais qu’est ce que la dureté de l’eau ? 

La dureté de l’eau désigne sa concentration en calcium et magnésium : plus elle en contient, plus l’eau est considérée comme dure. Pour connaître la dureté de votre eau, renseignez-vous :

 

Utiliser des lessives écologiques, eco-responsables

Le marché regorge de lessives en tout genre, alors laquelle choisir ? 

Commencez par bannir les lessives classiques contenant des substances chimiques qui sont nocives pour l’environnement et l’Homme. Privilégiez plutôt la lessive naturelle et zéro-déchet :

  • Les lessives labellisées ( Ecocert, Nature & Progrès, Ecogarantie,etc…). Ces labels vous permettent d’identifier les produits d’entretien les plus respectueux de l’environnement et de la santé. 
  • Les lessives en vrac ou en recharges qui vous permettront de faire des économies et de considérablement réduire les déchets. Par exemple, le pack lessive écologique Solide ! est une solution zéro déchet, naturelle, écologique et hyper économique.
  • Les lessives dont l’emballage est recyclé et/ou recyclable. 

 

Eviter l’adoucissant 

L’adoucissant conventionnel contient des substances chimiques, des parfums de synthèse et des conservateurs. Tout sauf naturel et très allergisant, l’adoucissant est aussi toxique pour l’Homme que pour l’environnement. 

Cependant, vous pouvez facilement fabriquer votre adoucissant maison : 

L’adoucissant au vinaigre blanc : verser 250ml de vinaigre blanc dans le compartiment de votre machine prévu à cet effet. Ne vous en faites pas, le linge n’aura aucune odeur de vinaigre. En plus, d’être un adoucissant naturel, il élimine le calcaire à l’inverse de l’adoucissant industriel qui a tendance à encrasser la machine. 

L’adoucissant à la glycérine : pour une préparation d’1L, versez 1 demi-litre de vinaigre blanc et une cuillère à soupe de glycérine dans une bouteille de préférence en verre. Pensez à bien secouer la préparation et verser l’équivalent d’un petit verre dans le bac de rinçage de votre lave linge. 

Evitez de parfumer votre adoucissant maison avec des huiles essentielles qui ne sont pas sans impacts sur l’environnement. En effet, la fabrication de ces dernières est particulièrement gourmande en ressources naturelles et le caractère hydrophobe des molécules d’huiles empêche leur dégradation ce qui perturbe les milieux aquatiques.

 

Utiliser des balles de lavage

Mais à quoi ça sert ? C’est un accessoire qui permet de battre et pétrir le linge en machine de façon mécanique. Fabriquées en caoutchouc naturel ou en élastomère, elles sont économiques et très résistantes à toutes les températures. Pour cela, ils vous suffit simplement de les mettre dans le lave-linge, elles vont alors mélanger et remuer le linge sous le mouvement rotatif du tambour. Ces balles permettent donc de réduire la consommation en eau, en électricité et en détergent (environ 30 à 50 % selon la quantité de détergent utilisée).

C’est pourquoi, Solide a choisi de mettre 3 balles de lavages dans son pack lessive écologique. 

 

Bien choisir son programme 

Préférez les programmes économiques que l’on trouve sur les modèles de lave-linge. Le cycle de lavage sera plus long mais il diminue la température de l’eau ce qui fait donc consommer moins d’énergie. En effet, il permet de réaliser en moyenne une économie d’électricité de 45-60% par rapport à un programme classique. 

 

Laver à basse température/ à froid

L’ADEME estime qu’à 60°C, 80% de l’énergie consommée par un lave-linge sert uniquement à chauffer l’eau. En général, une température de 30 °C est largement suffisante pour laver le linge courant ou légèrement sale. De plus, laver à basse température permet de prolonger la durée de vie de vos vêtements et sera plus respectueux de l’environnement. Certains lave-linges possèdent également un programme à froid qui lave le linge délicat et peu sale. 

En revanche, pour le linge très sale ou appartenant à des personnes malades, privilégiez un cycle à 60°C. 

 

Bien entretenir son lave-linge 

L’entretien de votre lave-linge est indispensable afin de limiter la prolifération des bactéries et les mauvaises odeurs. C’est pourquoi il est important d’aérer le tambour et le bac à produits après chaque lessive et de nettoyer régulièrement le joint du hublot pour éviter les moisissures.

Une fois par mois, effectuer une lessive à haute température (à 60°C ou à 90°C) afin d’éliminer les bactéries et décrasser les circuits. N’hésitez pas également à ajouter de temps en temps dans le tambour un verre de vinaigre blanc pour détartrer la machine (faites ensuite tourner la machine à vide).

 

Oublier le sèche-linge 

Le sèche-linge est encore plus énergivore que le lave-linge puisqu’il diffuse de la chaleur. Si vous le pouvez, préférer le séchage à l’air libre quand le temps le permet ou sur un étendoir dans une pièce ventilée. De plus, les vêtements seront moins abîmés et ne risqueront pas de rétrécir ou de devenir difformes. Cependant, si vous ne pouvez pas vous en passer, privilégiez les sèches-linges qui ont une étiquette énergie proche de « A ». 

Limiter le repassage 

Le fer à repasser n’est pas indispensable pour tous les vêtements. En effet, certaines matières ne se froissent pas tel que le polyester, la laine ou la soie alors il suffit juste de bien les tendre (sur des cintres, etc…) afin de les défroisser. Ainsi, limiter le repassage permet de réduire fortement sa consommation d’énergie et donc son empreinte environnementale.

 

De nos jours, il existe de multiples solutions pour laver son linge de manière éco-responsable et écologique. En effet, de nombreux gestes faciles à adopter au quotidien permettent de réduire notre consommation d’énergie, d’eau et donc de contribuer au respect de l’environnement. 

Maintenant que vous connaissez tous les conseils et astuces pour laver son linge le plus écologiquement possible, qu’attendez-vous pour partager et sensibiliser vos proches à cette thématique. 

Solide est heureux de pouvoir chaque jour à travers ses produits et ses conseils, vous aidez à tendre vers une démarche zéro déchet !

Sources : 

http://www.emc-magazine.com/2020/04/la-consommation-de-lessive-en-france.html

https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/eco-consommation-lessive-ecologique-reduire-consommation-eau-electricite-1110/

https://blog.labellenergie.eu/comment-laver-le-linge-de-maniere-economique-et-ecologique/

Ajouter un commentaire

*Merci de compléter tous les champs correctement

D'autres idées de lecture

Les huiles essentielles sont-elles vraiment écologiques ? - Solide !
Nos conseils pratique pour des vacances zéro déchet - Solide !
Badge de confiance