Comment adopter la vie en mode zéro déchet à l’extérieur de chez soi ?

Ça y est, vous avez réussi à réduire – presque – intégralement vos déchets ménagers. Félicitations ! Vous souhaitez aller plus loin ? Avez-vous pensé aux déchets que vous générez lorsque vous êtes en dehors de chez vous ? Nous vous avons préparé quelques petits conseils à mettre en place en fonction du contexte dans lequel vous vous trouvez :

 

Au travail

Dans une journée de travail, la pause-café permet de profiter d’un moment de convivialité entre collègues ou bien tout simplement de décompresser. C’est aussi l’occasion de prendre une boisson chaude ou une collation au distributeur qui est portée de main. Gobelets en plastique, sucrettes, bâtonnets en plastique, canettes, bouteilles à usage unique, salades suremballées… les distributeurs automatiques sont une véritable source de déchets et donc de pollution. Chaque année en France, 4 milliards de gobelets en plastique sont utilisés – dont 2 milliards pour le café – et engendrent 32 000 tonnes de déchets plastique. Seulement 1% de ces gobelets sont recyclés, le reste finit dans une décharge ou est incinéré. Récemment, on a vu apparaître les gobelets en carton, comme alternative « plus écologique » aux gobelets en plastique. Pourtant, un gobelet en carton est lui aussi extrêmement gourmand en énergie. Lorsque 3,2g de pétrole sont nécessaires pour fabriquer un gobelet en plastique, il en faut 4,1g pour un gobelet en carton ! Vous l’aurez compris, la meilleure solution reste d’emmener son propre mug au bureau. Vous pouvez également investir dans un joli thermos, qui pourra garder votre thé ou café chaud tout le long de votre journée. Pour ce qui est de votre repas, amenez votre propre vaisselle réutilisable et essayez au maximum d’éviter d’acheter des snacks emballés en portion individuelle.

Les impressions sont elles aussi un sujet à aborder lorsque l’on tend vers une démarche de développement durable au travail. Disponibles dans la plupart des entreprises, les impressions en couleur sont particulièrement appréciées des salariées, qui ne se rendent pas toujours compte de leur impact économique et écologique. Quand il est possible, utilisez l’impression en noir et blanc plutôt qu’en couleur, cette dernière utilisant plusieurs cartouches d’encres à la fois et donc beaucoup plus de matière. Le gaspillage du papier est aussi une réelle problématique en entreprise. Chaque employé consomme environ 75kg de papier par an, ce qui équivaut à 2 arbres entiers ! Afin de limiter au maximum votre consommation de papier, pensez à imprimer en recto-verso et à donner une seconde vie aux feuilles de brouillon. Et évidemment, n’imprimez pas lorsque ce n’est pas vraiment nécessaire !

Enfin, n’hésitez pas à sensibiliser vos collègues et vos dirigeants sur l’importance de diminuer ses déchets. Evidemment, il n’est pas question de se transformer en « donneur de leçon », mas simplement de partager votre vision des choses et votre souhait d’évoluer vers un monde meilleur 😊

 

Les courses

Des courses en mode zéro déchet, ça se prépare ! D’abord, nous vous conseillons de venir directement avec votre liste de courses toute faite, pour éviter d’acheter certains produits sous le coup de la tentation. Et c’est encore pire si vous avez faim…ne faîtes donc pas vos courses le ventre creux ! Pourquoi ne pas prévoir un planning avec tous les repas de la semaine à venir ? Ainsi, vous empêchez le gaspillage alimentaire et réalisez par la même occasion des économies.

Maintenant que votre liste de course est prête, où devez-vous vous rendre pour faire vos courses zéro déchet ? De plus en plus de grandes surfaces proposent d’acheter en vrac, notamment pour les produits secs. Vous pouvez également trouver votre bonheur au marché, en épicerie ou dans des magasins bio comme Biocoop, La Vie Claire, Biomonde, Le Grand Panier Bio, Naturalia

Avant de vous lancer dans vos emplettes, vérifiez que vous êtes bien équipés. Partez de chez vous avec vos sacs de course en tissu comportant tous vos contenants zéro déchet à l’intérieur ; Les sacs à vrac en tissu réutilisables sont idéals pour stocker tous types d’aliments secs comme la farine, le sucre, les pâtes, les légumineuses, le café moulu ou grains, les épices, les graines, etc… C’est l’indispensables des courses zéro déchet ! D’ailleurs, vous pouvez en retrouver en 3 tailles différentes chez Solide ! 😉 Ils sont entièrement fabriqués à partir de coton bio certifié GOTS, jusqu’aux fils de couture et l’étiquette. Une fois à la maison, vous pourrez transvaser le contenu des sacs à vrac dans des bocaux en verre. Après un passage à la boulangerie, le sac à pain en tissu réutilisable est la solution zéro déchet pour transporter votre pain, votre baguette et vos viennoiseries tout en respectant l’environnement ! (Cf image). Pour contenir vos liquides comme du jus de fruit ou du lait, utilisez des bouteilles en verre. Privilégiez des solutions solides pour vos produits d’entretien ou vos cosmétiques.

D’après la loi dite anti-gaspillage, les commerçants ne doivent plus imprimer les tickets de caisse pour les achats d’un montant inférieur à 10 euros, sauf sous demande du client. Vous pouvez également demander de recevoir votre ticket par mail, mais ce dernier contribue à la pollution numérique et il vaut mieux l’éviter autant que possible !

En plus de réduire les emballages et la consommation de plastique, acheter en vrac est un gain de temps et de qualité. Vous ne passerez plus des heures à déambuler entre les rayons à comparer les packagings entre eux : vous allez directement aux produits que vous jugez indispensables ! Les aliments que vous achetez sont bruts et donc non transformés. Vous consommez alors plus sainement, et vous retrouvez le vrai goût des aliments.

 

Pour se déplacer

Le monde évolue, et la technologie aussi ! Que ce soit pour vos déplacements réguliers ou exceptionnels, vous êtes surement amenés à prendre les transports en commun (on espère que vous laissez votre voiture au garage lorsqu’elle n’est pas indispensable 😉). Sachez que certains réseaux de transport proposent des e-tickets à composter directement via votre smartphone. N’hésitez pas à vous renseigner directement sur le site internet de votre compagnie de transport locale. De la même manière, vous n’avez plus besoin d’imprimer vos billets – et de risquer de les perdre – pour prendre le train ou l‘avion. Il vous suffit conserver le QR code qui vous est envoyé sur votre smartphone et de la scanner en cas de contrôle. Pensez simplement à ce que votre batterie soit bien chargée pour éviter toute mauvaise surprise ! Un fois votre voyage terminé, n’oubliez pas de faire le tri dans vos mails. Bien que ces déchets soient invisibles, la pollution numérique est responsable de plus de 5% des émissions de gaz à effet de serre en France, alors mieux vaut se débarrasser de ce qui est inutile…et les vieux mails et spams en font partie !

 

Un pique-nique écologique

Quoi de mieux que de profiter de la nature et du soleil autour d’un délicieux pique-nique ? En 2021, il est temps de dire adieu au bon vieux sandwich triangle emballé dans du plastique et aux paquets de chips. Redécouvrez le plaisir d’un repas fait-maison, servit sur une jolie nappe en tissu. Vous verrez, la satisfaction de manger un plat cuisiné à la main avec amour est toute autre que celle de manger des plats industriels tout préparés.

Mais dans quoi conserver tous vos aliments pour ne générer aucun déchet, nous direz-vous ? Pas de panique, il existe de nombreuses alternatives pour venir à bout du film étirable en plastique et des feuilles d’aluminium. Comme vous vous en doutez, ces objets à usage unique n’ont rien de bon pour la santé, et encore moins pour l’environnement. Au contact avec les aliments, certains additifs et substances dangereuses peuvent contaminer votre nourriture et atterrir directement dans votre estomac. En plus de ça, leur fabrication requiert beaucoup de ressources et participent à la pollution des sous-sols et des écosystèmes. En bref, il est préférable de s’en débarrasser définitivement et d’opter pour des alternatives plus écologiques ! Celles-ci sont nombreuses, c’est à vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux. Ça peut être un contenant en verre pour mettre vos salades par exemple. Ou bien, vous pouvez directement ramener votre saladier ou ramequin que vous couvrez avec une charlotte en tissu ou un emballage en cire d’abeille. Vous pouvez aussi envelopper vos fruits -pas trop juteux- dans des torchons en tissus ! Ajoutez à cela vos couvert et assiettes réutilisables (la vaisselle que vous utilisez habituellement chez vous fera l’affaire), et de belles gourdes isothermes pour vos boissons. Vous voilà désormais équipés pour un pique-nique zéro déchet et respectueux de l’environnement !

 

On part en vacances !

Vous en rêviez, c’est enfin le moment tant attendu de partir en vacances ? Vacances, oui, mais vos bonnes habitudes, elles, ne doivent pas pour autant être délaissées. Comme tout le long de l’année, privilégiez les modes de transports ayant le moins d’impact sur l’environnement : le train, le vélo, la marche… L’avion est l’option à choisir en dernier recours, à savoir qu’un trajet en avion émet 1500 plus de CO2 qu’un même trajet en train. Le gouvernement a d’ailleurs décidé de supprimer certaines liaisons intérieures de moins de 2h30 et lorsque le même trajet peut se faire en train.

Quant à votre valise, elle se doit d’être minimaliste. Inutile de s’encombrer avec une multitude d’affaires qui ne vous serviront peut-être jamais. Choisissez vos tenues en fonction des activités que vous avez prévu, du nombre de jour sur place et des températures annoncées. Maintenant, place à la trousse de toilette, élément clé d’une valise zéro déchet ! Le principe est simple : elle ne doit contenir aucun produit à usage unique et aucun emballage. Que ce soit pour les cosmétiques ou pour les accessoires de toilette, il existe un bon nombre d’alternatives éco-responsables. Shampoing et savon pour le corps solides, brosse à dent en bambou, dentifrice en poudre, lingettes démaquillantes en tissu lavables et réutilisables, déodorant en poudre… vous trouverez à coup sûr les formats les plus pratiques et qui vous conviennent le mieux.

Côté hébergement, les hôtels sont de véritables usines à déchets et sont donc à éviter. AirBnB et Booking vous permettent de réserver des logements où vous vous sentirez comme chez vous, mais vous pouvez aussi opter pour les auberges de jeunesse, ou encore le camping. Pour les plus aventureux, pourquoi pas profiter d’un séjour en pleine nature dans une cabane dans les arbres. N’hésitez pas à vous renseigner, vous pourrez trouver des listes référençant les logements inscrits dans une démarche durable et ceux qui sont certifiés comme « écologiques »

Pour finir, n’oubliez pas d’emmener avec vous vos accessoires zéro déchet : couverts réutilisables, gourdes, serviettes en tissu, sacs à vrac… Que vous soyez à la maison, dehors ou à l’autre bout du monde, ce sont vos nouveaux compagnons indispensables pour un voyage le plus écoresponsable.

 

Bonus : pour les fumeurs

L’idée de jeter votre mégot au sol lorsque vous n’aviez pas accès à une poubelle vous a-telle déjà traversée l’esprit ? Voilà quelques chiffres qui devraient vous en dissuader : un mégot met jusqu’à 15 ans pour se dégrader, et peut contaminer à lui tout seul 500 litres d’eau. Actuellement, seulement 40% des mégots finissent dans un cendrier, le reste est jeté en pleine nature et transporté par le vent et la pluie et finit par se retrouver dans la mer ou l’océan. Pour mettre fin à ce fléau, l’Etat verbalise d’une amende de 68€ ceux qui continuent à jeter leurs mégots par terre. Mais soyons réalistes, cette mesure ne suffit pas à stopper tout le monde.

Alors le plus simple reste de se munir d’un cendrier de poche lorsque vous êtes en dehors de chez vous, pour être sûr de ne pas être pris au dépourvu ! Vous en trouverez en carton dans certaines enseignes, ou bien vous pouvez confectionner votre propre cendrier de poche zéro déchet à partir de bouteilles en plastique. Un goulot et 2 bouchons, c’est tout ce qui vous est nécessaire ! Si ça vous intéresse, un petit Tuto très simple a été réalisé par Green Minded.

 

…L’organisation !

Vous l’aurez compris, le mot d’ordre pour en venir à bout des déchets en dehors de chez soi est donc l’ORGANISATON ! Nous espérons avoir pu vous donner quelques pistes pour réduire votre impact sur l’environnement et adopter un mode de vie plus écologique. Surtout, n’oubliez pas qu’il n’y a pas de petite victoire ! Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de chez soi, la règles des 5R s’applique toujours ! Voici un petit rappel de cette règle qui est l’incontournable d’un mode de vie zéro déchet :

Règle des 5R

Alors que certains font des efforts pour laisser un monde meilleur aux générations futures, d’autres ne sont pas toujours coopératifs. N’hésitez à ramasser et à jeter à la poubelle les déchets que vous trouvez sur votre passage. C’est un geste simple et rapide, mais qui peut faire la différence. Et puis, c’est aussi une satisfaction personnelle d’avoir fait une bonne action pour la planète !

Ajouter un commentaire

*Merci de compléter tous les champs correctement

D'autres idées de lecture

Les huiles essentielles sont-elles vraiment écologiques ? - Solide !
Nos conseils pratique pour des vacances zéro déchet - Solide !
Independently verified
105 reviews